MARDI 14 AVRIL 2020

par Christian Zimmermann  -  13 Avril 2020, 12:00

MARDI 14 AVRIL 2020

C'est le remède de notre ami Jacques, et pas de lui seul au Club de Bridge des Confinés semble-t-il. Et ce n'est pas d'hier qu'ils en consomment.

Le problème est qu'avec une telle PUB, ils vont bientôt être en rupture de stock.

Ils ont bénéficié d'une livraison spéciale sur Taissy, Champfleury  et Chamery.

 

Pendant ce temps là, nous fabriquons des masques avec du fil, des aiguilles.  Est-ce bien la bonne solution. Regardez plutôt.

 

Intéressant ! Facile et sans couture.

Posted by Marlyse Chou on Thursday, March 26, 2020

https://www.facebook.com/marlyse.boniface.7/videos/3674542405921354/

C'est tout simplement "les masques pour les nuls".

C'est Évelyne a envoyé cette superbe vidéo. Je lui ai répondu "la main de Dieu : c'est génial et sans un mot". Les petites soeurs sont débrouillardes et ont certainement l'habitude des situations d'urgence partout où elles portent des secours.

Dans le cadre des cours de bridge, Philippe Caralp disait de temps à autre "Dieu y pourvoira". Pierre Édouard Bussenot disait invariablement : "ne mettez pas Dieu là-dedans".

Laissons Dieu en dehors de notre Blog. Ce n'est pas davantage l'endroit. L'article 1 de notre règlement intérieur nous y invite. C'est sans appel.

 

Depuis vendredi dernier, il s'est passé bien des choses, y compris dans nos univers confinés. Quelques bouchons de champagne ont tout de même dû sauter en ce temps festif, quelques gigots (certainement bien raccourcis) ont dû être passés dans les fourneaux. C'est la tradition et nous aimons que les traditions rythment nos vies.

La tradition du tournoi du mardi, du jeudi et du vendredi est momentanément rompue, mais nous gardons la tradition du contact bi hebdomadaire via le blog du Club de Bridge des Confinés du Grand Reims, ce Club où, même confinés, chacun reste Copain.

Vos envois en témoignent, vos appels en tous sens en sont l'écho.

Nombre d'entre nous organisent des tables de bridge virtuelles via la plate forme BBO. Il fait bon s'y retrouver entre Copains Bridgeurs Confinés.

Vous ne vous laissez pas tomber les uns les autres, vous ressentez le besoin d'appeler ou d'être appelés, le besoin d'échanger, tout simplement le besoin de parler surtout pour celles et ceux qui avancent aujourd'hui seuls dans la vie parce que la vie a amené cette situation d'isolement. Avec les Copains Confinés, ne soyez pas seul(e). Nous vous espérons tous en forme malgré les nouvelles pas bien agréables annoncées hier par notre jeune Président qui  ne sait pas ce que c'est qu'avoir plus de 67 ans et d'être seul, enfermé, cloisonné, confiné. À prolonger ainsi notre garde à vue collective, il a maintenant à la maison, Brigitte, dans ce cas. Elle a soufflé hier ses 67 bougies pendant qu'il nous promettait le déconfinement au compte gouttes dans quelques semaines.

C'est pour notre bien. C'est aujourd'hui le moyen de sauver notre vie et celle des autres, alors, nous allons l'accepter, nous y résigner. Le risque de croiser un Covid sniper est trop fort pour oser transgresser.

 

Notre ami Christian L. exultait de joie en m'apprenant mercredi dernier que Michèle était revenue à elle, sans assistance respiratoire. "Elle parle" m'a-t-il dit, et il a ajouté : "de la part de Michèle, cela ne m'étonne pas. C'est important pour elle".

Nos amis allemands ont eu la délicatesse de mettre à son chevet un médecin qui parlait français au moment de son réveil. Aurions-nous eu la même possibilité dans nos hôpitaux français de trouver le médecin réanimateur qui parle allemand ? 

Merci à la coopération franco-allemande, à l'esprit européen qui a soufflé dans le coeur de Michèle pour l'aider. Son chemin de retour prendra certainement encore quelques jours. L'important est qu'il soit possible.

Oui, quand reviendras-tu à la salle Saint Benoît pour y partager quelques donnes, 24 au minimum ?

Dis, au moins le sais-tu ? Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère, que tout le temps perdu, ne se rattrape plus.

Non, on est dans le flou, on reste dans le flou.

 

On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend plus, on ne sait rien
On nous informe vraiment sur rien
Le Covid-19 a-t-il un nombril?
On nous cache tout, on nous dit rien
Socrate a-t-il bu du Clos Roquine?
Track, Track, Le prochain Covid-sniper tout près, rumine. 
Qu'on lui propose un verre du Clos
On nous cache tout, on nous dit rien
La vérité sur Raoult
Quel était son manager?
On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend, plus on ne sait rien
On nous informe vraiment sur rien
Savoir pourquoi Macron
a cessé de serrer nos moignons
On nous cache tout, on nous dit rien
L'affaire des masques et l'affaire des tests

Dont on ne retrouve pas les restes
On nous cache tout, on nous dit rien
On nous cache-cache et cache-tampon
Colin-maillard et Tartempion
Ce sont les rois de la désinformation
On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend, plus on ne sait rien
On nous informe vraiment sur rien

 

 

 

 

Téléchargez et visionnez ce petit "pps". C'est un régal, esprit franchouillard et chansonnier, sans  intention polémique. Il faut bien se lâcher. Cela fait du bien. Merci Florence, Merci Marie-Claude. 

Cliquez ci dessous sur ce lien vers Twitter. Cela vaut la peine, n'est-ce pas Joël.

La pandémie ... vision du 31janvier dernier

A cette époque là, nous jouions allègrement au bridge, d'autres dévalaient des pentes neigeuses pour digérer les fondues et raclettes. Nous n'hésitions pas à nous échanger des montagnes de bactéries et virus via des bisous à répétition. Insouciants, alors même qu'à Paris, ils semblaient savoir, mais n'ont rien fait pour nous éviter le pire.

Ils sont juste partis les uns pour Courch' les autres vers Méribel et un petit nombre aussi en Lombardie ou chez les évangélistes. La suite, nous la connaissons tous.

Au retour, nous avons cessé de gloser sur la soupe de chauve souris !!

Ciel. Où sont passés nos masques ? Roselyne, le saurais-tu ?

Allez, passons à autre chose.

 

 

Notre amie Marie-Chantal propose le quizz de Pâques. Vous gagnerez surement son amitié en y répondant. 

C'est le nouveau BAC, contrôle continu.

La plupart des impétrants ne pourront pas se faire aider par leurs parents.

Marie Chantal a fixé la barre bien bas (3/10 pour être admis). Et elle vous traite déjà d'ignares si vous échouez.

Désolé, mais nous publions ce que nous recevons et tant pis si vous êtes des ignares.

Ça sent le piège à plein nez. Souvenez vous, il y a quelques mois, elle avait écrit des choses autour des oeufs, oeufs de poule, oeufs de plein air, gros oeufs coque garantis, etc ... Figurez-vous que la semaine dernière, j'ai mangé des oeufs de lapin ... en chocolat !

(3 réponses justes sur 10 suffisent pour réussir!)
 
  Seuls les ignares pourraient échouer !!

 
  1) Quelle a été la durée de la Guerre de Cent Ans ?
 
  2) De quel pays les chapeaux dits panamas proviennent-ils ?
 
 3) De quel animal obtient-on le catgut ?("boyau de chat" en anglais).
 
  4) Durant quel mois les Russes fêtent-ils la Révolution d''Octobre ?

 5) De quoi est fait le pinceau«en poils de chameau»?
 
  6) Quel est l''animal qui a donné son nom aux iles Canaries ?
 
7) Quel était le prénom du Roi George VI ?
 
8) De quelle couleur est le roselin pourpré?

9) D'où viennent les groseilles de Chine ?

 
10) De quelle couleur sont les boîtes noires à bord des avions commerciaux ?
 
Rappelez-vous que 3 réponses correctes suffisent pour réussir.

Les réponses : quelles réponses. Ah oui, les réponses, c'est pour une prochaine fois, naturellement.

Pour l'heure, bossez, bande d'ignares. Cela ne vous suffisait d'être des ectoplasmes maintenant vous voilà devenus des ignares. 

Oui souvenez vous il n'y a pas si longtemps :

 

Pour ceux qui préfèrent un jeu de société, Jacques et Laurent ont ce qu'il vous faut sous la main.

 

Si vous manquez de Papier H,  n'hésitez pas à faire un tour supplémentaire, en évitant de vous arrêter à chaque gare. Désormais, ce sont des endroits payants dans les gares TGV, alors même qu'en cherchant bien, vous en trouverez peut être ici ou là.

 

Enfin et pour terminer ce tour des propositions diverses, variées et amusantes, pensez que si jamais vous avez l'autorisation d'organiser des vacances cet été, il n'y aura pas besoin d'aller bien loin pour trouver des espaces herbagers. On devrait proposer de transférer Wimbledon sur l'A 10. La surface est hyper plane, et d'ici à ce que les taupes s'attaquent au sous sol, il passera du temps.

 

11 MAI 2020

 

 

VENI, VIDI, VICI

 

SALE BÊTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :