9.2. La Galette : le rite de janvier

par Christian Zimmermann

Les bridgeurs sont toujours nombreux en janvier autour de la galette des rois, et du champagne qui coule à flot (un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts : n'hésitez pas à remplacer le mot verre par le mot : flûte) pour le plus grand bien de l'économie locale. Pour la santé et le moral des troupes de bridgeurs, c'est pas mal non plus, toujours avec modération.

Souvent 15 ou 16 tables, c'est tout de même un bon score et si certains n'ont pas le temps de rester avec l'ensemble pour le temps festif, celui-ci n'en ait pas moins réussi.

L'ambiance qui va bien autour de ce type d'événement est pleine de bulles.

Dans ses fonctions, le président, le micro à la main, une flûte de champagne dans la deuxième et tel vishnou, un morceau de galette dans une autre encore, souhaite une bonne et heureuse année à l'ensemble des bridgeurs.

Vous aimez découvrir les photos qui témoignent de ce temps de convivialité, alors régalez vous. Cela s'achève souvent en cuisine durant la tâche si essentielle du lavage des verres après boire. 

Vive la Reine ! Vive le Roi ! Vive la Reine ! Vive le Roi !

La reine Florence m'a indiqué son absence sur le mur des bridgeurs ou "trombinoscope fun".

Voilà un oubli réparé en ce qui la concerne.

Elle n'a pas été seule à porter la couronne. J'ai remarqué le Reine Yvette, le Roi Jean Marie, le Roi Thierry. J'ai été loin de les identifier tous, certains ne portant pas la couronne royale.

Le Consort Jacques s'est immédiatement rapproché de la Reine Yvette et il semblerait que le Roi Thierry ait eu un faible pour la Princesse Jacqueline.

Le Gotha du Club de Bridge s'était réuni, d'abord en une lutte fratricide au cours de laquelle la famille Hima l'a emporté en E/O avant de faire la vaisselle en fin de soirée. En E/O, Georges et Jacques ont bien fait de venir profiter de cet après midi pour terminer en tête de la ligne N/S.

Une petite dernière a déclaré sa flamme au club, voir son retour de flamme au club en la personne d'Arlette qui est la 90ème membre inscrite pour cette saison 2015/2016.

Le 16 tables de bridgeurs ont partagé galette, brioche et Champagne.

C'était vraiment royal au Club de Bridge de Cormontreuil pour ce vendredi 22 janvier.

Une disposition nouvelle des tables a renforcé une convivialité déjà forte. Au lieu de deux pitres pour animer la soirée, il en faut 7. A raison d'un pitre par table, cela facilite les choses. J'ai remarqué, au fond, une table avec pas moins de trois pitres qui rivalisaient autour de la reine Yvette et des Princesses Chantal et Régine, pour ne citer qu'elles.

Vous noterez l'expression de surprise d'Andrée quand Jacqueline la quitte d'un pas décidé pour se rendre auprès du roi Thierry.

Agnielle devait être de service pour avoir réussi la prouesse de ne pas se heurter à l'objectif du photographe.

J'ai fait le tour des tables pour immortaliser ce temps de détente après bridge.

Des verres et des bouteilles plus ou moins vides, des sourires plutôt francs et sincères. S'il y a des grimaces elles sont dues au photographe qui prend toujours ses instantanés à la vitesse de la lumière et en profite parfois pour bouger un peu. Nous parlons alors de flou artistique. Christian H. en a fait les frais.

Vous remarquerez sur les photos qui suivent que les joueurs étaient concentrés sur leurs cartes en début d'après midi. Ensuite, la salle prend forme. Lydie refait comme chaque année "massacre à la tronçonneuse" et nous avons fait en sorte qu'elle ne risque pas de venir en salle d'agapes avec son engin dangereux à la main. On ne sait jamais.

Quand elle est venue nous retrouver, nous avons préféré lui mettre un verre en main.

Elle a prononcé rapidement quelques mots. J'ai compris qu'elle était contente, que le club tournait bien et il est vrai que depuis quelques semaines le vendredi attire une grande foule avec 15 à 16 tables avec régularité.

Ensuite, chacun a dégusté un brut de bonne qualité, des galettes livrées chaudes, des brioches qui ont amené une joueuse à demander sinon la recette au moins l'adresse du fournisseur.

Les adeptes, souvent par nécessité, de l'eau ou du jus de fruit ont été servis également.

L'esprit du club se retrouve en cuisine fin de soirée, autour du bac à vaisselle. Elles étaient nombreuses, tellement nombreuses que Michel aidait à ranger les chaises pendant qu'Annie était à la plonge. Merci également à Jean Claude qui manie aimablement et efficacement le chariot pour ranger nos lourdes chaises.

Nous avions trouvé la salle "nickel" et l'avons restituée "nickel".

Un grand merci à toutes et à tous pour un bon moment après bridge.

J'oubliais de vous dire que notre BLOG fête ses deux ans, aujourd'hui 23 janvier. Vous avez été 16698 visiteurs depuis deux années exactement, vous avez consulté 33119 pages sur ce blog.

Vous y appréciez les billets, vous aimez les lire, les relire.

Ma plume a repris du service pour ce vendredi 22 janvier jour de la galette.

Mardi prochain, vous devrez vous contenter d'un service particulièrement minimum. J'en suis par avance désolé.

Vendredi prochain, votre C.A. se réunira après le tournoi.

Vous pouvez lire les compte rendus du CA dans la rubrique "TROMBINOSCOPE ++". Ils sont situés après le trombinoscope fun galette 2016.

Vos prochain JOKERS : Françoise Jouannic mardi et Maryse Lajoinie vendredi.

J'ai cru comprendre que l'une ou l'autre n'était pas là, mais que le remplacement était orchestré.

9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier
9.2. La Galette : le rite de janvier

LA GALETTE JANVIER 2014

Les bridgeurs étaient nombreux vendredi 24 janvier autour de la galette des rois, des brioches et du champagne qui a bien coulé pour le plus grand bien de l'économie locale.

16 tables incomplètes, c'est tout de même un bon score et si certains n'ont pas eu le temps de rester avec l'ensemble pour le temps festif, celui-ci n'en a pas moins été réussi.

L'ambiance qui va bien autour de ce type d'événement était réussie.

Certes, Lydie aurait préféré que l'on dispose quelques tables supplémentaires, que l'on pense aussi aux assiettes, que l'on soigne au maximum ceux qui étaient restés.

Mais, nul n'est parfait, et si quelques assiettes et serviettes ont manqué, cela n'a pas altéré la bonne humeur de tous, ni de chacun.

Dans ses fonctions de présidente, une flûte de champagne dans une main et un morceau de brioche dans l'autre, Lydie a souhaité une bonne et heureuse année à l'ensemble des bridgeurs.

Vous aimez découvrir les photos qui témoignent de ce temps de convivialité, alors régalez vous. Cela s'achève en cuisine durant la tâche si essentielle du lavage des verres après boire. Merci Denise.

Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.
Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.

Les photos de l'événement : toutes ont été prises sur le vif.